La RFID, à Hong-Kong ils l'utilisent pour payer chaque jour depuis 1997

Revenant de Hong-Kong, j'ai découvert là-bas la carte Octopus. (oui oui, ça fait bien "carte poulpe" en français, mais ça veut pas dire pouple en chinois, cf. Wikipedia).

C'est simple, c'est comme Moneo, ça sert à payer sans taper de code, sauf que c'est utilisé (muahaha) et que c'est basé sur une carte "sans-contact" (ou contactless ou RFID), comme le pass Navigo RATP.
Quand je dis que ça marche, c'est pas une blague, 95% des gens de 16 à 65 ans utilisent Octopus là-bas et ce depuis ...1997. Hé oui il y a 14 ans, c'est pas une légende l'avance de l'Asie en terme de nouvelles techno (ou le retard de l'Europe, au choix)

En gros, comment ça marche

Vous chargez votre carte partout : distributeur ou en demendant au caissier de McDo de passer 50 dollars sur la carte en lui donnant la somme en cash (dans la limite de 1000 dollars HK soit 100€ environ).

Vous payez avec partout : Transports, magasins, restaurants, parkings, etc. 100€ maxi. C'est rapide, il suffit de "biper" un petit terminal à coté de la caisse. Quand je dis partout c'est pas vraiment partout, c'est comme le terminal CB, tous les commercants ne l'ont pas... (je sais pas trop quel est le taux de pénétration chez les commercants, mais toutes les chaîne l'ont).
C'est aussi anonyme car pas lié a une personne (un peu comme la carte de metro de Londres, la "Oyster card", la carte huitre, hé oui, pas mieux que la carte poulpe). Il existe cependant des cartes "personnalisées" associées à un nom et une photo, notamment pour les étudiants, qui s'en servent comme pointeuse a l'école, ou pour que les usagers s'en servent comme "badge" pour entrer dans les locaux de leur travail ou dans leur résidence.

Un outil marketing, taillé pour incentiver, fidéliser, et tracker


Anecdote : A Hong-Kong, il y a un funiculaire pour monter en haut de la ville (ca grimpe pas mal). Si vous choisissez d'y aller à pied, vous économisez le prix du funiculaire ET vous allez être "refund" de quelques HK dollars ! Comment ? Les usagers de l'escalier vont pouvoir biper avec leur carte Octupus pour prouver qu'ils sont bien passés par les marches et instantanément recevoir leur "refund". J'aime cette idée de petite récompense, pour les bonnes actions ;)

En 2005, Octopus a lancé un programme de fidélisation : Il suffit de s'inscrire (fini l'anonymat) et à chaque passage en caisse dans les enseignes faisant partie du programme de fidélisation, on a des points, convertibles en argent.
Les enseignent choisissent le ratio points offert/montant d'achat. Au lieu d'avoir 20 cartes de fidélité comme nous, les Hongkongais en ont une ! (et elle leur sert aussi de badge, de carte étudiant, de pass Navigo, et de CB, pfiou...) Par contre ils sont sévèrement trackés !!!

Et après ?


Octopus, en mon humble avis, mériterait l'intégration au mobile, et donc sa dématérialisation.
Cela ouvrirait aussi des perspectives fortes au niveau du push d'offres ou d'informations géolocalisées car une carte RFID, c'est relativement autiste comme truc, à l'inverse d'un smartphone.

Je vois aussi un usage avec Foursquare et les Foursquare like : les checkin avec le RFID c'est concret et physique donc non pipeautable. Cette carte mériterait donc peut-être une couche de social.

Voilà voilà :) Vous êtes bluffés ou pas ? Vous avez vu d'autres usages de ce type ?

PS : à Hong-Kong, à McDo, il y a des macaronis... pour le petit dej !

Si vous voulez en savoir plus sur la carte : http://en.wikipedia.org/wiki/Octopus_card

Popular posts from this blog

Linchpin de Seth Godin : Le résumé en 20 points d'un livre à lire impérativement (1/2)

Tipadvisor: from pretty useless rating to useful tagging and filtering

La finance islamique, modèle de bon sens à suivre ?