Avec le retro ou revival marketing, la nostalgie fait fureur

Un petit article de IPSOS sur le retro marketing m'a donné envie de blablater un peu sur le sujet. Follow me !

La nostalgie, un filon marketing imparable


Le retro marketing, vous me direz, rien de nouveau, on est tous nostalgique d'un truc, et si on ne l'est pas, il suffit de nous passer le générique d'un dessin animé de notre enfance, ou de nous montrer la Barbie qu'on avait a  6 ans pour qu'on le devienne. (nb : je parle pas pour moi avec la Barbie, j'ai jamais touché à ça, sauf pour leur déboîter la tête... :p ), mais voici quelques enseignements que j'ai retenu de l'article...

On est nostalgique de périodes où les gens rêvaient d'être à notre place


Point que trouve très intéressant dans l'article : nous (disons les gens des années 2000) sommes à la fois focalisés sur l'avenir (disons 2020) et nostalgiques d'un passé (disons les années 60) qui était lui même focalisé sur un avenir (les années 2000 justement !).
Amusant ! Des gens ont rêvé de notre situation actuelle et voilà qu'on rêve d'être comme ces gens (bien sur c'est plus compliqué...)

Pourquoi on est nostalgique au fait ?


Deux citations top qui expliquent le pourquoi : "Tout cela s’inscrit dans une symbolique qui va rassurer le consommateur. Cela le renvoie à l’idée d’une société mieux bornée, du moins, en apparence. C’est une vision de la société ad vitam qui souligne en creux les changements incessants dans notre monde d’aujourd’hui". "C’est tout un ensemble de valeurs, de traditions, « d’acquis » et de styles, auquel le pays se réfère".
Limpide, rien à ajouter.

La nostalgie va plus vite !


"On commence à être nostalgique de l’année dernière" dit l'article ! La nostalgie, avec un rythme pareil peut être planifiée du coup, on peut la faire rentrer dans le marketing lifecylce du produit, d'abord mettre en avant la nouveauté, puis la place de leader, de référence, d'années d’expérience/d'existance, puis, traverser un peu le desert et sortir le plan marketing revivial retro nostalgie do you remeber that days  !

Allez lire l'article pour la suite, merci IPSOS

Popular posts from this blog

La finance islamique, modèle de bon sens à suivre ?

Linchpin de Seth Godin : Le résumé en 20 points d'un livre à lire impérativement (1/2)

Tipadvisor: from pretty useless rating to useful tagging and filtering