Move your money back ! Quand le consommateur l’ouvre

Toujours dans ma veille sur le thème : "le consommateur a un pouvoir, son pouvoir d'achat (et de non-achat)", j'ai découvert une idée sympa dans rue89 dont je copie-colle le premier paragraphe :

"Excédés par les pratiques scandaleuses de leurs banques qui ne cessent de leur pomper de l'argent pour un motif tordu ou un autre, des milliers d'Américains se sont mis à déserter les « big six » (Bank Of America, JP Morgan Chase, Goldman Sachs, Morgan Stanley, Wells Fargo, Citigroup) en transférant leur pécule dans de petites banques régionales."

Ce type d'action n'aurait aucune valeur si chaque consommateur était isolé, mais en groupe, avec la caisse de résonance Internet/réseaux sociaux, cela devient redoutable.
Autres points intéressant de cet article que je vous encourage à lire :



  • le fait que syndicats et Eglise forment aussi des mouvements contre les banques,

  • le fait que des "agents doubles" activistes soient présents dans les entreprises "ciblées" avec comme job de "fuiter" des infos sur les pratiques douteuses de celles-ci.



Si ça fait pas penser à une forme de guerre consommateur / entreprise...


Edit 18/01/2010 :
Je viens de trouver un article sur le sujet plus riche que le mien ;) :
La “résistance financière” s’organise






Popular posts from this blog

La finance islamique, modèle de bon sens à suivre ?

Linchpin de Seth Godin : Le résumé en 20 points d'un livre à lire impérativement (1/2)

Tipadvisor: from pretty useless rating to useful tagging and filtering