Saturday, December 11, 2010

Linchpin de Seth Godin : Le résumé en 20 points d'un livre à lire impérativement (1/2)

Cover of "Linchpin: Are You Indispensable...Cover of Linchpin: Are You Indispensable?Vous n'avez pas encore lu le dernier ouvrage de Seth Godin, Linchpin ?

Je vous propose une petit résumé des points importants fait maison. J'espère qu'il vous donnera envie de lire ce livre qui a modifié ma façon d'envisager la vie (pro, perso) de façon assez violente et, bien sûr positive. Il y aura pour moi un avant et un après Linchpin. (Lire le billet numéro 2)

Qui c'est Seth Godin ?


C'est un dieu du marketing :), conférencier adoré, auteur à succès et surtout créateur de rupture. Il blogue tous les jours, et a largement contribué a diffuser des idée clé du marketing de maintenant : "permission marketing", "remarquable" business, community management, storrytelling, etc. C'est également, forcément, un linchpin !

Ca veut dire quoi Linchpin ?


Contrairement aux autre livre de Seth Godin, celui-ci ne s'adresse pas aux décideurs marketing mais aux individus. Il suggère de gérer sa vie en étant, non pas un simple rouage d'une grande machine, mais d'être un linchpin = un pivot en français, c'est à dire un être capable :
  • d'avoir une vision (make a map),
  • d'être en mesure de délivrer, dans n'importe quelle conditions, et
  • de créer de la relation sociale (make connection).

Non non non, ce livre n'est pas yet another livre de coaching pour être un winner, qui va vous donner, face à chaque situation, le comportement à adopter pour être un winner.
On est plus sur un livre de développement personnel, qui reprend également les principales notions chères à Seth et développés dans ses précédents ouvrages.

Le dernier livre de Seth Godin !


Hé oui, c'est la dernière publication de Seth Godin ...sous forme de livre papier, il l'a dit lui même dans son blog. D'où la reprise des clés de ses précédents livres à succès (Tribes, The Dip, Purple Cow, All marketers are liars, etc.) et d'où le sentiment, dans l'intro du livre, que Linchpin est pour lui une sorte d'aboutissement.

Le résumé du livre


Passons maintenant au "résumé", qui se divise en 2 billets. J'ai lu le livre en anglais donc mon résumé sera un joli mélange de français et d'anglais. J'ai préféré garder des mots et tournures en anglais car je les trouvais plus fluides et préféré en traduire d'autres, pour qu'elles soient plus fluides justement ! Ce résumé est forcément subjectif, lire le livre reste incontournable donc pour vous forger votre propre résumé ! Enjoy !

Obedience contre good condition : over


  • Avec la compétition et les innovations techno, le “bargain” bonnes conditions de travail contre obéissance tombe. Plus de job growth, wages en baisse pour le travailleur moyen.
  • Choice to make between a “follow instruction” job and a “more than follow instruction” job.
  • D’où vient la dictature de l’average (la moyennité ?) ?
    • School  : elle formate (We learn fear and best manner to process. Must learn : solve interesting problems and lead. It doesn’t matter if you are always right. It matters that you are always moving).
    • The lizard brain ou cerveau reptilien (on en reparlera).


Art & gift : l'essence du linchpin


  • Art = personal gift that change the recipient, not done for reciprocity.
  • Art = taking personal responsibility, challenging status quo, changing people.
  • Art = idea + spread (sans spread, just effort, useless).
  • Your job is a platform and a chance to do your art.
  • The easier it is to quantify, the less it’s worth. Replace trivial (commun) work with rules breaking activities.
  • Emotional labor (faire son job avec une passion et une énergie communicative, que l'on soit boucher ou CEO)  + gift = reward, feel better.
  • Giving gifts = sign that you have plenty more to share.
  • Giving for free = obligation implicite pour celui qui reçoit (ex: une crèche gratuite avec un faible pourcentage de récupération d'enfant en retard, pour lutter contre ce phénomène, passe a un système d'amende en cas de retard. Résultat : explosion du nombre d'enfant récupérés en retard).
  • Generosity paradox :
    • Marketplace vision (et j'ajouterai, old school business developement vision) : le marché offre une limited value, c'est un zero sum game => generous people are fools.
    • “Unlimited” vision : value is unlimited because talent create groth => generosity create more demand.


Ship : le mot clé du livre


  • Real artists ship, follow the “Cult of done”.
  • Shiping isn’t focused on productivity, it’s a collision between your work and the outside work (via la livraison de votre travail).
  • La somme du travail ne compte pas, le “recipient” ne voit que le changement : Ship things that make change (réfléchir a un projet, le commencer, avancer dessus, le critiquer, ne change rien).
  • 2 big problems of shiping :
    • thrashing (= tout changer) Il faut le faire au début, pas à la fin.
    • coordinate : trop de gens a coordonner = bordel.

  • Solutions :
    • Limiter le nombre de personnes autorisées à tout changer.
    • Une fois que le projet est lancé, on ne change plus, on ship !
    • Un seul chef de projet qui tranchera, toujours.
    • “ Get scared early, not late. Be brave early, not late. Thrash now, not later. It's too expensive to thrash later.”

  • Shipping is a battle between your artistic element and your lizard brain (on en parlera après).
  • Linchpin leverage :The more value you create, the less time you take to make it. Plus on ship, plus un ship vite et bien.

Lizard Brain et resistance : notre ennemi intérieur


  • Le lizard brain ou cerveau réptilien alimente notre résistance à toute forme de "genius" (make art + ship + emotional labor + make change + challenge statu quo).
  • Les frictions entre "genius" et resistance = angoisse, anxiété
  • I don’t know what and how to do = because of lizard brain.
  • Difficult to quit a relationship (date, job), even if going nowhere = lizard brain
  • Lizard brain don’t like eyes contact and public speaking above all.

7 steps to overcome resistance


  • Write down due date.
  • Write all on the project.
  • Invite people to read what you have written.
  • Put it in a database.
  • Arrange, améliorer (last change to change something).
  • Make the blueprint (final description of the project).
  • Ship on time, on budget.

Other tips :
  • You become a winner because good a loosing : success in disconfort = big reward.
  • Before having a good idea, you must have many bad ones (Lizard b doesn’t like it at all).
  • Say out loud “my lizard brain make me anxious” and the resistance disappear.
  • We don’t need more genius but less resistance.
  • Amplify little thinkings, resistance want to kill them.

Anxiety : kill it with reality !


  • Anxiety like reassurance but bad idea to do like that ! + of reassurance lead to + + + need of reassurance. Spiral sans fin.
  • The best reassurance : reality.
  • Anxiety is different from fear. Anxiety is experiencing failure in advance. We are living with all the downsides of failure before it happens.
  • People smell anxiety on you; we don’t want to be next to people you are in frequent cylcles of pain and fear.
  • Fear of stand out (se mettre en avant, sortir du lot) and stand for (défendre, prendre position) is the most common.

Rendez-vous pour la suite, la semaine prochaine ! :) (edit : Second billet sur le résumé de Linchpin)