Skip to main content

Le marketing va t-il devenir aussi chiant que la finance ?

"Nous devions mesurer les facteurs d’influence sur la clientèle, explique Dr. Carlos Andre Reis Pinheiro, Expert en Customer Analytics à la School of Computing de Dublin City University. SAS Customer Link Analytics offre une aide précieuse en révélant les schémas qui influencent les clients au sein des communautés virtuelles, ce qui devrait permettre aux entreprises de mieux répondre aux besoins de leur clientèle et de la fidélisers"
Source

En lisant le descriptif de cette nouvelle offre, mais aussi en voyant la tendance qui va vers un tracking et une segmentation de plus en plus précis des prospects, un besoin de plus en plus essentiel de métriques/ROI amplifié par la crise, je me demande si le marketing ne va pas devenir aussi implacable et algorithmique que la finance d'aujourd'hui...

Ne va t-il pas y avoir un double schisme :

- Marketing décisionnel vs Permission & tribe marketing ?
Entre cette course à la mathématisation de la relation client ...et une façon d'aborder le client plus axée sur le communautaire, la tribu, l'appartenance, le relationnel, presque l'affection, avec des offres (car on oublie qu'une bonne offre est un outil marketing en soi) innovantes, "relevant" etc... (je pense a ce que prone Seth Godin et ce que fait Apple)

- Marketeurs vs customers ?
Entre les marques et les consommateurs qui, usés d'être ainsi trackés, segmentés, "anticipés" (si vous aimez ça vous aimerez ça, vous avez fait ça donc vous devez vouloir ça etc.) approchés via les réseaux sociaux suite à ce qu'un outil décisionnel les ai "élu" influenceurs, "high income" ou "intéressés par", vont avoir une réaction de rejet et donc partir en guerre contre toute forme de trackings (effacement de cookies, remplissage de formulaires avec erreurs volontaires, "surf privé", refus des cartes de fidélité etc.)

Un avis ?

Popular posts from this blog

La finance islamique, modèle de bon sens à suivre ?

tdi

Je vous invite à lire un petit article court et clair de lexpansion.com sur la finance islamique intitulé "La finance islamique, comment ça marche".

Si sur d'autres plans la charia (loi islamique) ne m'enthousiasme pas, appliquée à la finance, elle me paraît très saine.
A se demander si ce ne serait pas salvateur d'appliquer ses principes à toute la finance mondiale, car au delà de toute considérations religieuses, ceux-ci me semblent empreints de bon sens.

Je vous copie de l'article les bases de la finance islamique ci-dessous, et vous invite à lire dans l'article la description des différents produits islamiques présentés (Mourabaha, Ijara,Moucharaka, Sukuks, c'est quand même plus sympa que Livret A, LEP ou PEL ??? :p ) :

"La finance islamique fonctionne notamment dans le respect de trois grands principes de la charia : - la proscription des intérêts (riba), apparentés à de l'usure,
- le partage des risques et des profits entre prêteur …

Linchpin de Seth Godin : Le résumé en 20 points d'un livre à lire impérativement (1/2)

Cover of Linchpin: Are You Indispensable?Vous n'avez pas encore lu le dernier ouvrage de Seth Godin, Linchpin ?

Je vous propose une petit résumé des points importants fait maison. J'espère qu'il vous donnera envie de lire ce livre qui a modifié ma façon d'envisager la vie (pro, perso) de façon assez violente et, bien sûr positive. Il y aura pour moi un avant et un après Linchpin. (Lire le billet numéro 2)
Qui c'est Seth Godin ?
C'est un dieu du marketing :), conférencier adoré, auteur à succès et surtout créateur de rupture. Il blogue tous les jours, et a largement contribué a diffuser des idée clé du marketing de maintenant : "permission marketing", "remarquable" business, community management, storrytelling, etc. C'est également, forcément, un linchpin !
Ca veut dire quoi Linchpin ?
Contrairement aux autre livre de Seth Godin, celui-ci ne s'adresse pas aux décideurs marketing mais aux individus. Il suggère de gérer sa vie en étant, n…

Tipadvisor: from pretty useless rating to useful tagging and filtering

What is Tripadvisor?
A website where you put 3, 4, 5 stars to a place and write a little story.
Tripadvisor is cool to rate overall popularity of places but it's crap for all the rest.
Why?
Because they miss tags, the miss filters!!! They miss structured data. They focused on unstructured data with millions of stories. Unfortunately, transforming unstructured data into structured inputs is a headache.

You want the top 5 Italian restaurants in Paris? You got it in Tripadvisor and most of the time, it's good recommandations. Top restaurants deserve it.

For all the rest, look...

Want the top 5 Italian restaurants in the Paris's 15th district? Well, without "district" tag, no way.
Want the top 5 Italian restaurants in Paris with Veggie option? Well, you can type Ctrl F to find the word veggie in comments... except that comments are cropped... never mind, ok no way. The tag "veggie" is missing.
Want the top 5 Italian restaurants in Paris with a terrace? Well…