Monday, July 27, 2009

Qu’attendez vous pour agir ? la semaine de 4 heures

Je viens de découvrir le livre "la semaine de 4 heures" ou plutôt les dizaines de blogs qui le résument. C'est un livre qui explique, en très gros, comment vivre mieux (en travaillant moins surtout).

Je souhaitais juste partager avec vous une petite série de questions que contient ce livre.

Je vous invite à y répondre, en 5 minutes, l'effet est net sur la vision de son avenir et sa motivation a aller décrocher les étoiles que l'on souhaite (avis purement personnel).

Je les ai mises dans un Google spreadsheet partagé vous pourrez ainsi le copier facilement dans vos Google docs et le remplir.

Sinon, les voici copiées-collées :

1. Quels sont les grands changements que vous envisageriez ?
2. Définissez la pire chose qui pourrait vous arrivez si vous faites ce que vous envisagez ?
3. Quelles mesures pourriez vous prendre pour atténuer les problèmes si vous passiez à l'acte ?
4. Quels seraient les résultats et les avantages ponctuels et permanents les plus probables que vous pourriez tirer de ces choix si vous les mettiez en œuvre?
5. Si vous étiez renvoyé de votre travail aujourd'hui, que feriez vous pour en sortir financièrement ?
6. Qu'est ce que cela vous coute financièrement, émotionnellement, physiquement de remettre l'action à plus tard ?
7. Qu'attendez vous pour agir ?

Voilà ! C'est pas mal non ?

Pour en savoir plus sur les idées clé du bouquin : Google "recherche de blog" (pareil mais en anglais)





Sunday, July 26, 2009

1 Européen sur 3 en danger en cas de dépense imprévue sauf que…

Je souhaitais simplement relayer ce petit billet du Monde, efficace en apparence et finalement peu fameux. Enquête...
L'idée générale est la suivante :

"34% des Européens vivent dans un foyer ne pouvant faire face à des dépenses imprévues" avec notamment des pics à +60% pour la Hongrie (en France on est a 32%).

J'ai fouillé le site de Eurostat pour savoir ce qu'était une dépense imprévue pour eux et trouvé le communiqué officiel (c'était pas simple de le retrouver vu que ça a eté publié y a des mois sur des chiffres de 2007, avant la crise donc! quel intérêt de ressortir ces chiffres si peu en rapport avec la situation actuelle ?... ha on me dit que c'est la vie, on est en juillet, la rédac est vide)

Voici le communiqué de publication des résultats de l'étude.

La dépense imprévue est le résultat de la question limpidissime suivante :

"Votre ménage peut-il faire face, avec ses ressources propres, à une dépense requise imprévue égale à 1/12 du seuil national de risque de pauvreté?» «Avec ses ressources propres» signifie que l'emprunt de fonds, le report d'autres dépenses ainsi que le paiement échelonné de dépenses courantes précédemment effectuées en espèces sont exclus. Le seuil national de risque de pauvreté est fixé à 60% du revenu médian national par équivalent-adulte."

....

nan je rigole, bien sur qu'ils donnent les montants :

"Ces montants sont les suivants: Belgique 800 €, République tchèque 252 €, Danemark 671 €, Allemagne 860 €, Estonie 147 €, Irlande 900 €, Grèce 492 €, Espagne 550 €, France 800 €, Italie 700 €, Chypre 687 €, Lettonie 107 €, Lituanie 116 €, Luxembourg 1 400 €, Hongrie 179 €, Malte 466 €, Pays-Bas 850 €, Autriche 900 €, Pologne 145 €, Portugal 360 €, Roumanie (pas de seuil), Slovénie 440 €, Slovaquie 169 €, Finlande 900 €, Suède 865 €, Royaume-Uni 731 € ainsi que Norvège 1 247 € et Islande 1 484 €."

Ainsi 34% des Francais ne peuvent pas sortir 800€ sans reporter d'autres dépenses. Donc pour les 66% restants, no soucy, 800€ change rien à leur vie, simplement de l'épargne en moins.

Plus de 80% des Suedois, pareil, 865€ sortis sans soucis.



Ce qui est finalement plutôt positif, non ???

Thursday, July 16, 2009

Équitable, bio, hearth-friendly, et si 2009 était l’année de la bascule ?

M&M;'s et Mars vont utiliser du Cacao certifié Rainforest Alliance (mais toujours aussi nocifs pour la santé) et McDonald's avance dans le heath-friendly (tout en restant nocif pour la santé).
Ben & Jerry avaient bien compris de truc depuis 2006, avec ses glaces labellisées "Max Havelaar".

Façon positive de voir les choses :
Dans le discours et les faits, je sens que tous ces concepts (bio, éthique, équitable, durable, écologique, responsable, green, sans "X" etc.) passent du gadget marketing a une réalité plus palpable.
Je cite là quelques exemples, mais toutes les marques rivalisent d'innovations plus respectueuses des hommes et de la terre les unes que les autres.
Même s'il faut faire le tri, on est sur la bonne voie !!!

Façon négative de voir les choses :
Si Max Havelaar semble certifier que les règles du commerce équitable sont respectées, Rainforest Alliance parle de relativement fumeux critère de sustainability ("Companies, cooperatives and landowners that participate in our programs meet rigorous standards that conserve biodiversity and provide sustainable livelihoods.") ... McDo, malgré son restaurant pilote tip top, continue de balancer aux ordures des tonnes de nourriture parfaitement consommable (un sandwich ne vit que 3min et une salade 12h, de mémoire, après c'est en "perte") ...et Mars continue de distribuer ses petites bombes à lipides trans, depuis un maillage de distributeur plus que tentaculaire.
Donc, la réalité plus palpable est encore en grande partie "à palper" tout comme le consommateur/producteur respecté, ou encore la planète prise en compte.

Monday, July 13, 2009

Build your brand and your audience with your community by Loic Le Meur – to learn by heart

Comment lancer un produit, by Loic Le Meur.
Si le marketing est votre métier ou va le devenir, si vous voulez lancer votre produit, c'est non pas à regarder, mais à apprendre :)

Twitter make us better – Twitter nous tire vers le haut

J'utilise réellement twitter depuis quelques mois (voyez vous même).

Je ne veux pas refaire un énième article qui explique à quoi ça sert.
J'aimerai insister sur un point, l'influence de cet outil sur la consommation.

Abstract : Il me semble que twitter favorise la consommation (de biens, de services, de culture, d'information etc.) et la "tire vers le haut" qualitativement et quantitativement.


En effet, je n'invente rien le désir mimétique est un élément clé dans le processus de consommation (de bien, de services, d'activités).

Dans twitter, les personnes que nous suivons nous font partager ce qu'elles font "IRL" (in real life).
Nous partageons nous même ce que nous faisons.
Nous nous comportons ainsi chacun sans le savoir et le vouloir (enfin ça dépend) comme des promoteurs de notre mode de vie, de nos hobbies, de nos pensées, de nos goûts... et de nos désirs.

Cas concrets :

  • 5 de mes contacts twittent le dernier concert de U2 au SDF, ils prennent des photos, témoignent de l'ambiance géniale et de la soirée, de leur joie d'y avoir pris part.
    Logiquement, moi, pas forcément fan de concert dans l'absolu j'ai envie d'essayer. Ca a l'air super bien.
    Seconde motivation, j'ai moi aussi envie, d'être "de ceux qui font le relai twitter du prochain concert" (ceux qui font l'actu pour caricaturer) et pas d'être le spectateur.

  • 5 de mes contacts retwitt tout ce qui traite des mobiles sous Android, forcément, je vais me pencher sur la question...

  • Un de mes contacts que je sais gastronome dit avoir aimé un resto Thaï.
    Forcément je le note pour mes prochaines sorties.


Et alors ???
Finalement c'est comme dans la vraie vie, avec les collegues, avec les sorties entre amis, on s'auto-émule, on s'influence...

Mais !

Mais sur twitter, on suit peut-être ses collègues et ses amis IRL, mais on suit aussi beaucoup de personnes que l'on considère comme intéressants, que l'on estime pour la qualité, l'originalité, l'humour du contenu qu'elles twittent.

Elles peuvent être des personnalités importantes inhérents à son job, a ses hobbies

... ou qui nous intéressent pour d'autres raisons (chanteurs, acteurs, hommes politiques, et autres personnalités publiques).


Conclusion :

J'ai donc la ferme impression que twitter nous tire vers le haut.

Nos sources d'influence directes ne sont pas nos pairs, comme dans la vrai vie (ou comme sur Facebook), ce sont des personnes qui vont venir augmenter grandir, élargir, nos sources de désir, nos sources d'idées, nos sources d'informations, etc.

Thursday, July 9, 2009

ilsjouentlejeu.com : Coca référence ceux qui baissent leurs prix après la baisse de la TVA, sauf que…

www.ilsjouentlejeu.com

C'est quoi ?

C'est Coca Cola qui offre un service aux consommateurs pour leur permettre de voir qui communique sur la baisse de la TVA.
"Découvrez une liste de points de vente qui s'engagent à communiquer sur la baisse des prix dans leur établissement"

Merci Coca de ce geste pour notre porte monnaie, on va ainsi aller en priorité vers les points de vente listés, les absent (de la liste, qu'ils aient baissés leur prix ou pas) ont toujours tord.
Coca explique également quand, pourquoi, comment, est mise en place cette aide, sur des pages spécial consommateur et spécial "vendeur"...
... une vrai petite mission de service public en somme.
(complètement ironique attention, les "FAQ" du site sont vraiment, vraiment faite par des resp. communication : exemple)

SAUF QUE ...

Sauf que pour être sur les listes de "gentils points de ventes communiquant sur la baisse de la TVA" il faut être inscrit au "programme relationnel Coca-Cola Entreprise avec Vous". La liste donnée par Coca est donc d'une neutralité très discutable...

Sous le mignon côté "marque qui aide ses clients finaux à faire des bons choix" se cache en fait une vaste opération de recrutement d'affiliés, dans lequel le consommateur est au mieux, un prétexte, au pire, ...bah un prétexte aussi :)