J'ai une théorie là dessus 4 : l'exposition à la violence crée la violence, nous devons la rejeter pour un monde meilleur

Les humains sont ce à quoi ils sont exposés. Nous sommes des éponges.

Les gens seraient plus calmes, moins stressés, moins agressifs s'ils n'étaient pas si exposés à la violence.

Echapper à la violence est un challenge car elle est banalisée.

La série phare ces dernières années, Game of Thrones, en regorge.
La plus grosse vente de jeux-vidéos US en 2017 est Call of Duty. C'est un jeu de guerre.
Le film qui a rapporté le plus en 2017 : Star Wars, qui relate principalement une rébellion, c'est à dire une guerre.
Les medias mettent souvent en avant les sujets choquants et souvent violents car ils sont vendeurs.

Autre externalité de l'exposition à la violence, le mimétisme :
Les meurtres médiatisés inspirent d'autres meurtres, ça s'appelle les "copycat murders". Pareil pour les suicides. Et les discours de Trump xénophobes entrainent un pic de recherches Google xénophobes (cf. mon dernier blog post sur un livre sympa).

Et autre externalité de l'évitement de la violence :
On devient plus sensible à la violence. On l'accepte moins. On la trouve moins normale. On augmente notre propension à la refuser / la rejeter.


Popular posts from this blog

J'ai une théorie là dessus 3 : Il faut TOUT essayer, une fois

Brands will die if they continue to focus on list browsing and don't embrace conversational interactions

Global warming and climate change. Poor naming causes poor reactions.