Amazon rachète vos livres d’occasion : ENFIN !

Springwise :  "Amazon buys back used books from customers"

Depuis le temps que je bassine tous mes proches avec ma critique de la possession de biens comme les livres ou les DVD, qui ont un usage, à 90%, unique... Hé oui, pour moi acheter un livre, qu'on va lire une fois, ça ne sert à rien...
Vous allez me dire que parfois, on va adorer un livre et le relire tous les 3 ans, ok, mais cela représente combien de pourcent de votre bibliothèque ? A mon avis, on doit tourner à 5% et mois.

Revendre un livre d'occasion, c'est un peu le calvaire actuellement : repris quelques centimes dans des boutiques de revente d'occasion, rendu invendable d'occasion à cause des frais de port qui le rendent plus cher que sur Amazon (ce dont je parle dans ce billet), les miens finissent en général, chez Emmaus, qui en a déjà bien trop à vendre et me les accepte avec dédain.

Voir ainsi Amazon racheter les livres d'occasion (en général 50% de leur valeur neuve, et payé en bon d'achat... sont pas fou quand même) m'est vraiment apparu comme un gros "shift" : Amazon, l'ecommerçant roi, intègre le fait que l'occasion est un élément à prendre en compte, que le concept de neuf moins cher que l’occasion est en train de s'user, que les consommateurs deviennent les rois du trocs, et qu'il ont à y gagner surtout ! Car Amazon n'est pas une ONG ou une association écolo, c'est une machine à $.

Popular posts from this blog

Linchpin de Seth Godin : Le résumé en 20 points d'un livre à lire impérativement (1/2)

Tipadvisor: from pretty useless rating to useful tagging and filtering

La finance islamique, modèle de bon sens à suivre ?