Le nombre de références en hypermarché : à quand l’explosion de la bulle ?

Tendance conso :
Un article du JDN "Les références en hypermarché" traite d'une étude Nielsen sur le nombre de références en hyper, des chiffres qui impressionnent et qui semble un peu déconnectés de tout, notamment des gens sensés les acheter.

269 références de gels douche en 2009 (+45% en 10 ans), 199 de café (+81% en 10 ans), 281 de yaourt (+35%), 204 de chocolats (+40%)... des exemples parmi d'autres des exposions de références dans les hyper.

Ces augmentations répondent-elles à une demande, à un besoin client de sophistication et de "toujours plus de choix" ?
Ont-elles pour objectif d'apporter une réelle valeur ajoutée aux clients, à changer leur façon de vivre, d'envisager la consommation d'un produit ?
Sont elles de simples coups de peinture ayant vocation à faire semblant de lancer un nouveau produit afin de faire un plan de comm autour ?
Sont-elles des variétés/recyclages d'autres produits visant à avoir un max de référence en rayon pour ainsi faire de l'ombre aux concurrents moins productifs en nouveautés ?
Sont-elles une course en avant face à des clients de plus en plus hermétiques aux innovations sans valeur ajoutée et avec qui on prend le temps de parler que quand on cherche à faire du "buzz", à trouver des "ambassadeurs" de la marque etc ?

Je vous laisse vous faire votre opinion. Sans généraliser bien entendu, car de vrais innovations sortent chaque année en grande conso, je penche pour ma part pour les 3 dernières proposition ci-dessus.

Et au final, au bout de combien de temps le lancement de produit frénétique n'apportera plus assez de ventes additionnelles pour se justifier, a cause d'un consommateur moins prêt à "essayer pour voir" ?
Au bout de combien de temps certains hyper vont-ils mettre un coup d'arrêt à cette inflation sans valeur ajoutée qui désoriente ses clients qui finissent par passer au monoprix du coin pour pas subir le stress de l'hyperchoix chez un hyper ?
Pour moi, d'ici 5 ans on en parlera au passé, du moins en Europe. Car les BRIC & co goutent tout juste à l'hyperchoix et ils veulent aussi leur shoot !

Popular posts from this blog

La finance islamique, modèle de bon sens à suivre ?

Linchpin de Seth Godin : Le résumé en 20 points d'un livre à lire impérativement (1/2)

Tipadvisor: from pretty useless rating to useful tagging and filtering