En ville, les nuits sont plus chaudes à cause du « facteur urbain » : béton, asphalte and co.

Tendance urbanisme : Il fait plus chaud, surtout la nuit, dans les villes, il fait de plus  en plus chaud sur la planète, donc la ville va soit devenir un four avec un air irrespirable (et nous la fuirons pour éviter d'y passer), soit devoir changer !


Un article du Monde intitulé "Pourquoi les nuits en ville seront de plus en plus chaudes" explique que bientôt, on entendra parler de "modélisation du facteur urbain sur le réchauffement des villes" en gros l'impact de notre façon de construire les villes sur leur capacité à "laisser partir" la chaleur.

Un nouvel élément à prendre en compte pour les urbanistes, et pas des plus simples !!
Mesurer la contribution au réchauffement d'une 4 voie en asphalte de 10km, d'un building de 15 étages en acier, qui reflète le soleil et créé de l'ombre, ça va en occuper du monde !

On parle actuellement de l'empreinte écologique des bâtiments, leur autosuffisance énergique, on parlera demain surement de leur "indice de contribution au réchauffement" ou leur "empreinte calorifique" !

Popular posts from this blog

La finance islamique, modèle de bon sens à suivre ?

Linchpin de Seth Godin : Le résumé en 20 points d'un livre à lire impérativement (1/2)

Tipadvisor: from pretty useless rating to useful tagging and filtering