Le démon de messagerie est parmi nous

Si vous voulez rigoler un peu, apprenez à connaitre la "Commission générale de terminologie et de néologie" qui s'occupe de franciser des termes souvent anglais ou de créer des nouvelles expressions, qui seront publiés au Journal Officiel.
Le pire ? C'est que l'administration est normalement obligée de les utiliser (mais pas nous, ouf).

Exemples de la dernière newsletter :

Un mailer daemon devient un "démon de messagerie",
la VoIP devient la simplissime "voix par le protocole de l'internet" (oui le protocole internet c'était trop simple, le protocole de l'internet c'est mieux),
la folksonomy devient l'"indexation personnelle" (???),
et on ne dit plus changer le toner de l'imprimante mais... changer l'"encore en poudre" de l'imprimante !

Pour s'abonner à leur newsletter...

Popular posts from this blog

Brands will die if they continue to focus on list browsing and don't embrace conversational interactions

Global warming and climate change. Poor naming causes poor reactions.

J'ai une théorie là dessus 1 : Il n'y a ni amitié ni amour (spontané)