Skip to main content

La gratuité de l'information est un piège, reprenez le contrôle de savaleur

Je me demandais pourquoi il était si compliqué de rester concentré lors de nos lectures sur Internet, pourquoi on avait tendance a consommer un max de contenu par dessus la jambe ?

Questionnement assez largement traité finalement : on nous explique que la logique de lien hypertexte nous fait aller voir ailleurs, que les multiples infos en push nous empêchent de nous focaliser sur une tâche, qu'il y a tellement d'info qu'on est obligé d'aller vite pour pas passer à côté d'une info clé, qu'on veut se sentir connecté, qu'on veut par en savoir moins que es autres, etc.

Mais il existe un autre facteur : le prix.

Et si le fait de savoir qu'un contenu est gratuit nous rendait superficiel dans sa consommation ?
Et à l'inverse, si on payait nos contenus, en consommerait on du coup moins, mais mieux ?
Pour un contenu gratuit, comment alors reprendre conscience de sa valeur si le prix ne nous l'indique pas ? Faut-il le simuler ?
Et si on se lançait dans une compta analytique de son attention pour y parvenir ?

Notre attention à un coût : notre temps, notre énegie. Ce temps, cette énergie est limitée. La lecture de contenu est en plus en concurrence avec d'autres postes d'allocation d'attention.

Chaque lecture devient donc un investissement !
Comme tout investissement qui se respecte, il doit entraîner un bénéfice ou au moins être amorti.

Posez-vous alors la question (et je me la pose aussi chaque jour !) du retour sur investissement de votre attention ? Soyez dur ! Écrémez !

Imaginez que demain la soucre X devienne payante, que feriez-vous ? payeriez-vous ? beaucoup ? Ainsi vous arriverez à déterminer la valeur que vous attribuez à vous sources.

Car comme on dit... time is money

Popular posts from this blog

La finance islamique, modèle de bon sens à suivre ?

tdi

Je vous invite à lire un petit article court et clair de lexpansion.com sur la finance islamique intitulé "La finance islamique, comment ça marche".

Si sur d'autres plans la charia (loi islamique) ne m'enthousiasme pas, appliquée à la finance, elle me paraît très saine.
A se demander si ce ne serait pas salvateur d'appliquer ses principes à toute la finance mondiale, car au delà de toute considérations religieuses, ceux-ci me semblent empreints de bon sens.

Je vous copie de l'article les bases de la finance islamique ci-dessous, et vous invite à lire dans l'article la description des différents produits islamiques présentés (Mourabaha, Ijara,Moucharaka, Sukuks, c'est quand même plus sympa que Livret A, LEP ou PEL ??? :p ) :

"La finance islamique fonctionne notamment dans le respect de trois grands principes de la charia : - la proscription des intérêts (riba), apparentés à de l'usure,
- le partage des risques et des profits entre prêteur …

Linchpin de Seth Godin : Le résumé en 20 points d'un livre à lire impérativement (1/2)

Cover of Linchpin: Are You Indispensable?Vous n'avez pas encore lu le dernier ouvrage de Seth Godin, Linchpin ?

Je vous propose une petit résumé des points importants fait maison. J'espère qu'il vous donnera envie de lire ce livre qui a modifié ma façon d'envisager la vie (pro, perso) de façon assez violente et, bien sûr positive. Il y aura pour moi un avant et un après Linchpin. (Lire le billet numéro 2)
Qui c'est Seth Godin ?
C'est un dieu du marketing :), conférencier adoré, auteur à succès et surtout créateur de rupture. Il blogue tous les jours, et a largement contribué a diffuser des idée clé du marketing de maintenant : "permission marketing", "remarquable" business, community management, storrytelling, etc. C'est également, forcément, un linchpin !
Ca veut dire quoi Linchpin ?
Contrairement aux autre livre de Seth Godin, celui-ci ne s'adresse pas aux décideurs marketing mais aux individus. Il suggère de gérer sa vie en étant, n…

Tipadvisor: from pretty useless rating to useful tagging and filtering

What is Tripadvisor?
A website where you put 3, 4, 5 stars to a place and write a little story.
Tripadvisor is cool to rate overall popularity of places but it's crap for all the rest.
Why?
Because they miss tags, the miss filters!!! They miss structured data. They focused on unstructured data with millions of stories. Unfortunately, transforming unstructured data into structured inputs is a headache.

You want the top 5 Italian restaurants in Paris? You got it in Tripadvisor and most of the time, it's good recommandations. Top restaurants deserve it.

For all the rest, look...

Want the top 5 Italian restaurants in the Paris's 15th district? Well, without "district" tag, no way.
Want the top 5 Italian restaurants in Paris with Veggie option? Well, you can type Ctrl F to find the word veggie in comments... except that comments are cropped... never mind, ok no way. The tag "veggie" is missing.
Want the top 5 Italian restaurants in Paris with a terrace? Well…