Skip to main content

usages d’internet et du SMS à 14 ans …ça c’est de la rupture !

Facebook, Inc.Image via Wikipedia

J'ai eu l'opportunité d'observer quelques jours comment une ado de 14 ans "communiquait" (et de lui poser plein de questions).

J'ai pris quelques notes (et accessoirement un sacré coup de vieux).
Voici le contact report, pour ceux qui n'auraient pas la chance de côtoyer des vrais "digital natives"
...par opposition aux "faux digital natives" comme moi, qui sont nés bien avant l'internet haut-débit et le mobile démocratisé.
Pour ceux qui sont en contact avec des spécimens du même âge, je suis curieux de savoir si ces usages se vérifient sur les vôtres.

Tout d'abord, en mobilité, le SMS est roi.
A cet âge, la possession de smartphone et du forfait data n'est pas répandu.
A la place, constat d'un un usage intense et continu du SMS.
Quand je dis intense c'est en moyenne,1 texto toutes les 5 minutes, avec des périodes de rush, où c'est du continu ! C'est impressionnant... (#sontfoucesjeunes... :p)

Pourquoi ?
Parce forfait SMS illimité de 17h à 00h, et le week-end.
A partir de là, le SMS devient un outil de chat (synchrone/temps réel).
En général les conversations sont entre 2 interlocuteurs, mais plusieurs discussions sont gérées en parallèle (comme sur un bon vieux "MSN" quoi).

Pas observé d'envoi de MMS avec photo, on reste sur du full texte.
L'appel vocal reste réservé aux parents et pour les trucs un peu compliqués comme "se retrouver à un endroit précis", guider, etc

Et au collège ? Les mobile doivent rester rangés en permanence, sortis en cas d'urgence pendant une tranche horaire précise pour appeler les parents. Sinon confisqués. Les gros moyens :)

Et sur le PC ?

MSN OUT, maitenant on chat via Facebook.
Si un ami n'est pas sur Facebook ? ...Normalement il y est.

L'email, a moitié OUT, en grande partie remplacé par le mur/wall Facebook pour les (très très nombreux) messages "pour rigoler", les photos marrantes, et sinon, passage aussi par la messagerie ...Facebook.

Peu de partage de lien.
D'ailleurs je lui semble un peu suspect à ne publier que des liens sur Facebook sans rien raconter d'autre :).
Ma brève démo de Twitter ne l'a pas convaincu. Ne voit pas l'intérêt vu que Facebook existe, et puis ce truc de partager des liens... bof (j'adore!)

La cible des messages sur le wall Facebook est le cercle d'amis plutôt restreint, les autres dizaines/centaines de contacts sont là parce qu'on les connais (surement pour l'ego et la curiosité aussi) mais ne sont pas vraiment ciblés.
D'ailleurs en observant les commentaires aux post, on voit bien que c'est toujours la même 10aine d'amis proches qui réagit.

Sur Facebook, existence également d'une mailing list avec le cercle d'amis proches, que l'on va mobiliser pour les messages privés, les fixations de RDV, les organisations de soirées, etc..
Chacun fait un reply to all et les discussions partent.
Si c'est pas une Wave avant l'heure ça :)

En résumé,

  • L'intensité des échanges, tout média confondu, est sans commune mesure avec les générations précédentes (hors exception).
    En permanence, il y a communication à distance, toujours en temps quasi réel
    , sur le PC devant un PC, par SMS en mobilité.
    ...Au risque de passer à côté de pas mal de moments de la vie réelle ? (#vieuxconinside)

  • L'ado qu'on dit souvent sans notion de vie privée, je l'ai pas vraiment retrouvé ici.
    Si de l'exterieur, le foisonnement de contenu diffusé sur le profil et les walls des amis peut laisser à penser qu'on "sait tout" et que l'ado s'affiche complètement, en fait, ce n'est que a partie émergée de l'iceberg.

  • D'ici quelques années et la montée en gamme vers un forfait data, logiquement l'usage SMS migrera vers du partage via data ++ (photo, video, etc...). Les réseaux vont ils tenir ?

  • A tous les managers que les jeunes actifs d'aujourd'hui rendent fou, vous n'avez encore rien vu !!!



Popular posts from this blog

La finance islamique, modèle de bon sens à suivre ?

tdi

Je vous invite à lire un petit article court et clair de lexpansion.com sur la finance islamique intitulé "La finance islamique, comment ça marche".

Si sur d'autres plans la charia (loi islamique) ne m'enthousiasme pas, appliquée à la finance, elle me paraît très saine.
A se demander si ce ne serait pas salvateur d'appliquer ses principes à toute la finance mondiale, car au delà de toute considérations religieuses, ceux-ci me semblent empreints de bon sens.

Je vous copie de l'article les bases de la finance islamique ci-dessous, et vous invite à lire dans l'article la description des différents produits islamiques présentés (Mourabaha, Ijara,Moucharaka, Sukuks, c'est quand même plus sympa que Livret A, LEP ou PEL ??? :p ) :

"La finance islamique fonctionne notamment dans le respect de trois grands principes de la charia : - la proscription des intérêts (riba), apparentés à de l'usure,
- le partage des risques et des profits entre prêteur …

Linchpin de Seth Godin : Le résumé en 20 points d'un livre à lire impérativement (1/2)

Cover of Linchpin: Are You Indispensable?Vous n'avez pas encore lu le dernier ouvrage de Seth Godin, Linchpin ?

Je vous propose une petit résumé des points importants fait maison. J'espère qu'il vous donnera envie de lire ce livre qui a modifié ma façon d'envisager la vie (pro, perso) de façon assez violente et, bien sûr positive. Il y aura pour moi un avant et un après Linchpin. (Lire le billet numéro 2)
Qui c'est Seth Godin ?
C'est un dieu du marketing :), conférencier adoré, auteur à succès et surtout créateur de rupture. Il blogue tous les jours, et a largement contribué a diffuser des idée clé du marketing de maintenant : "permission marketing", "remarquable" business, community management, storrytelling, etc. C'est également, forcément, un linchpin !
Ca veut dire quoi Linchpin ?
Contrairement aux autre livre de Seth Godin, celui-ci ne s'adresse pas aux décideurs marketing mais aux individus. Il suggère de gérer sa vie en étant, n…

Tipadvisor: from pretty useless rating to useful tagging and filtering

What is Tripadvisor?
A website where you put 3, 4, 5 stars to a place and write a little story.
Tripadvisor is cool to rate overall popularity of places but it's crap for all the rest.
Why?
Because they miss tags, the miss filters!!! They miss structured data. They focused on unstructured data with millions of stories. Unfortunately, transforming unstructured data into structured inputs is a headache.

You want the top 5 Italian restaurants in Paris? You got it in Tripadvisor and most of the time, it's good recommandations. Top restaurants deserve it.

For all the rest, look...

Want the top 5 Italian restaurants in the Paris's 15th district? Well, without "district" tag, no way.
Want the top 5 Italian restaurants in Paris with Veggie option? Well, you can type Ctrl F to find the word veggie in comments... except that comments are cropped... never mind, ok no way. The tag "veggie" is missing.
Want the top 5 Italian restaurants in Paris with a terrace? Well…