Tuesday, January 26, 2010

Huawei, yet another Telco company ? pas du tout !

Huawei E220 HSDPA USB modem.Image via Wikipedia

Huawei Télécommunications Co. Ltd. (华为技术有限公司, Huáwei Jíshu Yǒuxiàn Gōngsī) est une entreprise dont le siège social se trouve à Shenzhen en Chine, active dans le secteur des technologies de l'information et de la communication. Elle fournit des matériels, des logiciels et des prestations de services pour les réseaux de télécommunications des opérateurs et les réseaux informatiques des entreprises. (source : wikipedia)

Yet another Telco company ? Pas vraiment !

Je viens de découvrir un article sur lexpansion.com qui présent un peu plus cette entreprise (via une interview de Christian Paquet, VP de Huawei France) vraiment intéressante sous bien des aspects. Voyez plutôt :


  • Huawei fait 75% de son CA hors de Chine (balayé le préjugé d'entreprise sino-chinoise),

  • La croissance 2008 a été de ... 46%, l'objectif 2009 est de 20 - 30%,

  • Plus de 40 000 personnes sont annoncées en R&D; sur 87 500 employés (!) (balayé le préjugé de la boite chinoise peu innovante, qui ne fait que casser les prix)

  • La structure capitalistique maintenant : "Le président fondateur de Huawei détient 1% du capital, le reste est réparti entre 50.000 employés chinois, puisqu'il faut être chinois pour avoir le droit d'être actionnaire. De ce fait, les employés sont hyper motivés car ils touchent des dividendes.(...) Le fondateur voulait conserver la maîtrise de la stratégie de l'entreprise, et ne pas être soumis à des objectifs court-termistes." Médaille du bon sens...

  • Et enfin, la façon de poser les objectifs : "Dans les activités de réseaux, nous voulons être dans les trois premiers partout. Nous le sommes déjà dans l'infrastructure fixe, mobile, et dans le coeur de réseau." Et ce, sans croissance externe. Une vision saine, "être dans les 3 premiers" (et pas a tout prix LE premier), avec des méthodes saines : ne pas trop racheter.


What else ?



Saturday, January 23, 2010

Prendre des photos de tout ce qu’on voit, tout le temps, presque sans rien faire

Le génial Springwise m'a encore fait découvrir un truc super : Revue (à prononcer a l'anglaise).

C'est quoi ?
C'est une petite camera qu'on porte sur soi et qui prend des photo toute seule ou a la demande, avec un objectif "grand angle" qui permet de prendre des photo a 130°.

En image :




On voit tout de suite le côté stockage de sa vie (ou life caching) mais aussi le partage de tout ceci sur des réseaux sociaux classiques (FB & Twitter) ou des sites dédié, en live de préférence, c'est la mode (un peu à la justin.tv) .

C'est un pas vers ce que racontait le film Final Cut ("les gens portent des puces électroniques qui enregistrent leurs moindres faits et gestes") ...et mon fantasme de nano-caméra dans l'iris qui enregistre tout ce que nous voyons 24/7 avec son, commentaires écrits rien que par la pensée et géolocalisation  !!

J'attends un Revue vidéo pour vraiment m'emballer.

A noter ici que c'est Microsoft qui est derrière ce petit objet, qui est avant tout un outil médical bien entendu : "Revue is a research tool aimed at medical researchers as an aid for people with memory loss.".




Thursday, January 21, 2010

Top 10 des PIB en 2030 : La France derrière le Mexique !

PwC vient de m'apprendre un nouveau terme, les Emerging 7 ou E7, donc je partage !

Ce groupe de 7 pays - Chine, Inde, Brésil, Russie, Mexique, Indonésie et Turquie - à garder en tête va "overtake" en PIB cumulé le G7 - Etats-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie et Canada - d'ici 2020. Et 2020, c'est demain !

En cherchant la source chez PwC, ils affirment même qu'en 2030, après-demain, le PIB cumulé du E7 sera 30% plus haut que celui du G7 !

La Chine aura un super taux de croissance jusqu'en 2020, moment où son PIB passera devant celui des US (!), après sa population vieillira et ça va se calmer, politique de l'enfant unique oblige
... à ce moment l'Inde, 3e économie mondiale devant le Japon depuis 2012, deviendra le "fastest growing country" grâce à sa démographie !

En 2030, le PIB des US et de l'Europe mesurera 31% du PIB mondial, celui de la Chine et de l'Inde 28% ! (l'histoire ne dit pas si c'est l'Europe "Turquie included")

Et le meilleur pour la fin, le classement par PIB / GDP en 2030 (at PPPs) :

1. China
2. US
3. India
4. Japan
5. Brazil
6. Russia
7. Germany
8. Mexico
9. France
10. UK

Et paf, la claque dans la figure, la France sera derrière le Méxique ! ! ! Caramba !

Même si prévoir des croissances de PIB à 2030 est aussi fiable qu'une boule de cristal, c'est assez drôle je trouve comme exercice ! Merci PwC !

Dernière chose, on en oublierait presque que l'Afrique existe et qu'elle a pas dit son dernier mot !

Tuesday, January 19, 2010

Estime de soi et violence manageriale

Petite parenthèse management.

Je suis tombé sur un billet sympa sur 4tempsdumanagement.com. Il parle synthétiquement de l'estime de soi et de la violence manageriale, thème qui a retenu mon attention car comprendre comment on peut en arriver a se suicider a cause du travail m'intéresse beaucoup.

Je vous livre une phrase intéressant extrait du billet :

"Depuis quelques temps, la préoccupation principale des organisations est devenue la rentabilité, parfois même quand la stratégie est défaillante, la rentabilité à tout prix. Quand celle-ci devient le but ultime, les salariés subissent une véritable " réification " .Ils ne fonctionnent plus en tant que sujets désirant mais deviennent des machines " à produire " des choses. Dans cette histoire, " ils risquent de perdre leur identité, leur estime de soi, leur désir de création " (Enriquez, 1997 : 11) et s'ils perdent tout cela, ils peuvent en arriver à préférer quitter la vie."

Saturday, January 16, 2010

Move your money back ! Quand le consommateur l’ouvre

Toujours dans ma veille sur le thème : "le consommateur a un pouvoir, son pouvoir d'achat (et de non-achat)", j'ai découvert une idée sympa dans rue89 dont je copie-colle le premier paragraphe :

"Excédés par les pratiques scandaleuses de leurs banques qui ne cessent de leur pomper de l'argent pour un motif tordu ou un autre, des milliers d'Américains se sont mis à déserter les « big six » (Bank Of America, JP Morgan Chase, Goldman Sachs, Morgan Stanley, Wells Fargo, Citigroup) en transférant leur pécule dans de petites banques régionales."

Ce type d'action n'aurait aucune valeur si chaque consommateur était isolé, mais en groupe, avec la caisse de résonance Internet/réseaux sociaux, cela devient redoutable.
Autres points intéressant de cet article que je vous encourage à lire :



  • le fait que syndicats et Eglise forment aussi des mouvements contre les banques,

  • le fait que des "agents doubles" activistes soient présents dans les entreprises "ciblées" avec comme job de "fuiter" des infos sur les pratiques douteuses de celles-ci.



Si ça fait pas penser à une forme de guerre consommateur / entreprise...


Edit 18/01/2010 :
Je viens de trouver un article sur le sujet plus riche que le mien ;) :
La “résistance financière” s’organise






Wednesday, January 13, 2010

Mais à part ça tout va bien…

"98 personnes ont 44 % des droits de vote du CAC40" Le Monde

"Outre-Atlantique, les bonus devraient atteindre les niveaux de 2007, avant le choc financier" Le Monde

Tuesday, January 12, 2010

La normalisation de l’économie est là…

"Le porte-parole du groupe des principales banques centrales, Jean-Claude Trichet, a confirmé lundi "une normalisation progressive de l'économie"

Trends.be

Mais au fait, ça veut dire quoi "normalisation" ?

  • Action qui consiste à édicter des normes ; fait d'être soumis à des normes.

  • Ensemble des techniques qui ont pour objet de définir les produits et/ou les méthodes de fabrication aptes à satisfaire des besoins spécifiés ; standardisation.

  • Action de rendre normal, de rétablir dans une situation conforme aux règles habituelles.

  • Fait de rétablir des structures sociales et politiques que des mouvements révolutionnaires avaient déstabilisées
    larousse.fr


On est donc bientôt de retour dans la "norme", la "standardisation", l'"habituel", et le "rétablissement des structures" !

Avons nous vécu une parenthèse, le point bas d'un cycle qui nous ramène à la norme (point haut) régulièrement, ou les prémices de changements plus violents ?

"Le monde revient toujours à la norme. Le problème est de savoir à la norme de qui."
[Stanislaw Jerzy Lec]




Saturday, January 9, 2010

Le Boycott est mort, vive la Carrotmob !

Sur le site http://carrotmob.org, une petite animation expique rapidement le concept :
How Organized Consumer Purchasing Can Change Business from carrotmob on Vimeo.

En Français, sur le site officiel http://carrotmob.org/about-francais on trouve ça   :
"Carrotmob est une nouvelle méthode d’activisme qui s’appuie sur la capacité des consommateurs à choisir les pratiques commerciales les plus socialement responsables.


Les entreprises sont mises en compétition et un vaste groupe de consommateurs achète les produits de celle qui aura pris les décisions les plus fortes permettant d’améliorer le monde. C’est l’opposé d’un boycott."

"Nous sommes des activistes qui acceptons l’idée que le but premier des entreprises restera toujours le profit. Carrotmob a le pouvoir de mettre en place des ‘récompenses’ qui rendront intéressants financièrement les choix les plus responsables. Les entreprises feront ce que nous voulons, pas sous une pression négative, pas par éthique ou suite à un boycott ou une pétition, mais parce que plutôt que de brandir un bâton nous leur proposons une belle carotte : les profits. Elles ne peuvent jamais résister à cette tentation de gagner toujours plus"


Je trouve le principe de boycott à l'envers est génial, et utiliser l'argent comme carotte aussi !

C'est se rappeler que les consommateurs ont un pouvoir fort : leur pouvoir d'achat, et que c'est finalement l'unique moteur des entreprise !

Je vais maintenant creuser un peu le côté mise en place qui me semble pas être super aisé, surtout en France ou les commerçants sont pas très customer centric ! (http://carrotmob.org/organize/)

Une petite vidéo illustrative d'une carrotmob pour la fin :
Carrotmob Makes It Rain from carrotmob on Vimeo.


Wal Mart, la Chine, et nous

Street sign for Wal*Mart Drive, south of Gordo...Image via Wikipedia

Petit highlight sur petit reportage sympa sur Wal Mart, ses méthodes, ses tips... mais aussi de quoi bien divaguer sur les lois du commerce international

Allé je vous donne un tips : La technique de la tête de gondole

Il suffit de mettre un produit en tête de gondole discount moins cher qu'ailleurs pour que le consommateur aie dans le crane, qu'a priori, le reste du rayon est moins cher qu'ailleurs.
Résultat, il n'achète pas la la tête de gondole un peu cheap, et achète un autre produit du rayon sur lequel Wal Mart marge plus !
Pas mal hein ?

Mais au delà de ça le reportage explique sympathiquement les rapports Chine USA avec :

- les mécanismes des grands distributeurs US qui poussent leurs fournisseurs US à produire et se sourcer en Chine et vont eux-même se sourcer joyeusement en Chine (le reportage parle de 80% de fournisseurs Chinois pour Wal Mart),

- les accords économiques avec la Chine qui promettaient un boostage des exportations US (et des emplois) mais qui se sont traduits par une explosion des importations de produits (de basse qualité ET de haute qualité) de Chine, mettant les USA dans une position de "pays du tiers" monde qui exporte des matière premières et importe des biens finis (dixit le reportage, ex : export de coton, import de vêtements).
Le fait que ces deux pays se tiennent par la peau des... est aussi bien illustré. (l'échec de Copenhague peut s'y présager)
Un peu caricatural surement mais intéressant.

Conclusion :

Aujourd'hui, les distributeurs sont surpuissants et mettent un peu tous leurs oeuf dans le même panier (en Chine) en terme de sourcing. Le ROI ne se dément pas. Le flux tiré a écrasé le flux poussé, les fournisseurs ont perdu leur emprise.

Et si demain l'usine du monde comme on dit, tapait du poing sur la table ?

Et si elle réussissait a inverser la donne en s'imposant face aux distributeurs qui auront de toute façon pas grande alternative en terme de rapport qualité technicité volume potentiel prix ?

Par extension, et si la Chine faisait de la croissance verticale et rachetait Wall Mart, Carrefour, Metro, Kroger affaiblis avec le temps ?



Je ne m'étends pas sur les solutions possible (démondialisation, taxe sur les énergies dissuasive, etc.) pour pas passer pour un passéiste :) et j'arrête de partir en vrille sur la Chine !

Edit du 22 janvier 2010
Je viens de tomber là dessus :
Wal-Mart fait la promotion d’un mode de vie écologique en Chine http://bit.ly/7FD14B
Alors reprenons, la boite qui fait traverser le monde à la grande majorité de ses produits vendus aux US, va faire la morale aux Chinois sur leur conso carbone... wft ?


Wednesday, January 6, 2010

Découverte – BBC News Most Popular Now

BBC a un petit outil de visualisation de ce qui est plus populaire (le plus lu, le plus e-mailé) sur le bbc.co.uk :
- par catégorie
- par zone géographique de connexion
- par jour
...

Ca se passe ici : http://news.bbc.co.uk/2/shared/bsp/hi/live_stats/html/graph.stm

C'est un peu rudimentaire mais je trouve ça intéressant que l'info soit ainsi présentée en fonction de sa "chaleur" en temps réel, avec des filtres possibles pour affiner !
Ca donne des idées...

Le Chinois : Trendsetter de demain

GAOCHUN, CHINA - OCTOBER 29:  A child performs...Image by Getty Images via Daylife

"Les Chinois détiennent l’outil industriel que les Occidentaux n’ont plus, demain, ils auront aussi la puissance intellectuelle" http://bit.ly/6BdeG9

Je voulais juste vous faire pointer sur cet article qui résume un tendance à ne pas oublier, les Chinois sont nombreux, consomment beaucoup, produisent beaucoup, pour pas cher, produisent plein de contrefaçon...

...mais demain (vraiment demain, pas dans 10 ans), ils auront une puissance innovatrice supérieure à la notre, et seront, je pense, les trendsetters de demain.

Le démon de messagerie est parmi nous

Si vous voulez rigoler un peu, apprenez à connaitre la "Commission générale de terminologie et de néologie" qui s'occupe de franciser des termes souvent anglais ou de créer des nouvelles expressions, qui seront publiés au Journal Officiel.
Le pire ? C'est que l'administration est normalement obligée de les utiliser (mais pas nous, ouf).

Exemples de la dernière newsletter :

Un mailer daemon devient un "démon de messagerie",
la VoIP devient la simplissime "voix par le protocole de l'internet" (oui le protocole internet c'était trop simple, le protocole de l'internet c'est mieux),
la folksonomy devient l'"indexation personnelle" (???),
et on ne dit plus changer le toner de l'imprimante mais... changer l'"encore en poudre" de l'imprimante !

Pour s'abonner à leur newsletter...